Éclairages de salles de bain

Éclairages de salles de bain

La salle de bain est un lieu dédié au bien-être, à l’hygiène et au soin. L’éclairage de salle de bain doit donc être approprié : luminaire, spot, applique.

Les différents types d’éclairages

 

Les sources de lumière peuvent provenir de deux types d’éclairage de salle de bain : l’éclairage général, avec un interrupteur à l’entrée de la pièce par exemple, et un éclairage supplémentaire, plus précis. Ce dernier est souvent posé à des points stratégiques : au-dessus des miroirs, ou encore au-dessus des lavabos.

Si on désire se doter d’un éclairage concentré sur un point plus précis, il faut choisir parmi plusieurs sortes d’éclairages :

 

Éclairage halogène

Un éclairage halogène apporte un éclairage de salle de bain assez fort et net.Un luminaire peut être une bonne solution.

 

Fluorescent

Un éclairage fluorescent est, comme des néons par exemple, plus économique, ce qui n’est pas négligeable aujourd’hui.

 

Incandescent

Enfin, un éclairage incandescent recourt à des ampoules et est plus doux pour les yeux. Un luminaire de salle de bain adapté doit aussi ne pas consommer trop d’électricité.

 

Les luminaires

 

Un luminaire de salle de bain peut être de trois sortes : luminaire à éclairage diffus, indirect ou directionnel. Un lampadaire peut fournir à la fois un éclairage diffus et indirect, c’est-à-dire soit à l’aide d’un diffuseur, soit par réfléchissement de la lumière orientée sur un plafond ou un mur.

L’applique et l’halogène apportent un éclairage indirect, et un spot un éclairage directionnel.

Un spot encastrable s’encastre dans le plafond ou à l’intérieur même d’un meuble. Pour le spot encastrable, on peut opter, au choix, pour une ampoule halogène, fluo compacte ou incandescente.

On peut trouver un spot encastrable ou une applique à partir de 40 € à peu près. De manière générale, un luminaire de salle de bain coûte entre 10 € et 400 € selon la gamme, le modèle et le style choisi.

 

Spread the love

Laisser un commentaire