Installation chaudière

Installation chaudière à granules

Bénéficier d’un chauffage central bois grâce à une chaudière à granulés implique quelques aménagements : choix du silo de stockage, pièce dédiée à la chaufferie et au ballon-tampon le cas échéant, radiateurs. L’installation est une étape clé qui nécessite le savoir-faire d’un professionnel.

A vérifier avant l’installation

Avant de s’équiper d’une chaudière à granulés, on vérifie si certains équipements sont présents. La chaufferie doit avoir un système de ventilation suffisant. Cette précaution est incontournable pour assurer une bonne combustion et éviter tout risque d’intoxication au monoxyde de carbone. En moyenne, le débit d’air est de 40 m³/h pour une chaudière à granulés de 20 kW.

Se chauffer au bois implique un conduit de fumée. Si un ancien conduit de chauffage à bois, fioul ou gaz est déjà présent, il pourra être utilisé. Bien entendu, une vérification de son état, ainsi que la présence d’un tubage s’impose. Si la maison ne possède aucun radiateur, il faut les installer.

Installation pour le stockage des granulés

Pour stocker le combustible, on a le choix entre :

  • Un silo textile : Sa contenance est de 3 m³ minimum, c’est-à-dire le volume généralement livré par camion souffleur.
  • Une pièce de stockage sur mesure : La consommation pour une maison neuve d’environ 100 m² est estimée à 4 tonnes de pellets par an. Le volume de stockage correspondant est de 10 m³.

La pièce dédiée au stockage est construite sur mesure. Préférez la forme rectangulaire, avec une largeur de 2 mètres maximum. Les installateurs peuvent fournir les différents éléments indispensables, tels que le kit de connexion remplissage ou la vis sans fin.

Attention : Les camions souffleurs sont équipés d’un tuyau de 30 mètres. L’idéal est d’installer le lieu de stockage contre un mur extérieur.

 

Installation chaudière à granules

Chaufferie

La chaudière à granulés est installée à l’intérieur, dans une pièce dédiée : la chaufferie. Elle doit être correctement ventilée. Le meilleur emplacement est donc une pièce avec un mur extérieur. La chaufferie de l’ancienne chaudière à fioul ou à gaz peut être utilisée. Le tube d’alimentation en combustible est d’au maximum 6 mètres. La chaufferie et la pièce de stockage, ou le silo, sont donc espacées de 6 m au plus. L’inclinaison du tuyau est au maximum de 45°.

A noter : Si la chaudière à granulés possède une puissance inférieure à 70 kW, la chaufferie et l’espace de stockage ne devront pas respecter de normes particulières. Dans le cas contraire, la réglementation anti-incendie est appliquée.

Ballon-tampon

Une chaudière à granulés possède une bonne autonomie. Elle peut atteindre plusieurs mois. En installant un ballon-tampon à côté de la chaudière à granulés dans la chaufferie, on bénéficie d’un volume d’eau chauffée supplémentaire. Il prend ainsi le relais de la chaudière, évitant que celle-ci fonctionne en permanence.

 

Spread the love

Laisser un commentaire