Le calorifugeur

Le calorifugeur

Le métier de calorifugeur

 

En Europe et particulièrement en France et en Belgique, il existe encore des métiers qui sont très peu ou mal connus, surtout des métiers qui ont un rapport avec le domaine énergétique ou nucléaire.

Dans cet article, nous parlerons d’un de ces métiers, celui du calorifugeur.

Encore appelé Isolateur thermique, Gestionnaire d’installation d’isolateurs, Installateur d’isolateurs industriels, Mécanicien d’isolateurs, il a plusieurs rôles dans une entreprise ou sur un chantier de construction.

 

Le rôle du calorifugeur dans les entreprises

 

Ils appliquent des matériaux isolants aux tuyaux, conduits ou autres systèmes mécaniques pour aider à contrôler et à maintenir la température des édifices, de manière qu’il n’y ait pas de perte d’énergie pouvant affecter l’environnement extérieur.

Le monteur en isolation thermique, c’est-à-dire le calorifugeur, a pour rôle de poser ou de retirer un matériau isolant sur des cuves, des appareils, des tuyauteries, etc., afin de protéger les installations, et de ne pas permettre une perte ou un gain de chaleur. Aussi, cela servira à protéger l’environnement extérieur de la chaleur émise par les installations, ou alors empêcher que la chaleur d’une source externe puisse affecter une installation spécifique.

Le calorifugeur est celui qui intervient très souvent dans la plupart des chantiers avant les autres techniciens pour des opérations de maintenance, car c’est lui qui doit permettre aux autres  de pouvoir accéder au matériel sur lequel il faudra intervenir. Il intervient aussi après les travaux de maintenance, car une fois le travail terminé, il doit remettre les calorifuges.

Très souvent, il est appelé à intervenir en hauteur, et à appliquer ou poser des calorifuges sur des édifices de protection. Dans ce cas, pour sa sécurité, il sera amené à travailler avec des échafaudeurs et à respecter certaines règles de sécurité. Il est chargé de prendre conscience d’un problème et de trouver la meilleure façon de le résoudre.

Le métier de calorifugeur

Le rôle du calorifugeur dans les chantiers de construction

 

Il est chargé de prendre des dispositions nécessaires pour empêcher le transfert de chaleur des pièces chauffantes vers d’autres structures de la maison, en posant des matériaux isolants. Aussi, il vérifie et organise tous les matériaux d’isolation, et s’assure qu’ils sont propres à l’utilisation.

Il découpe, prépare, moule, enlève et applique des matériaux d’isolation thermique sur les surfaces nécessaires, pour permettre la conservation d’une bonne température dans la maison ou dans l’ensemble de la structure.

Mesure et coupe l’isolant pour couvrir les surfaces, à l’aide de rubans à mesurer, de scies à main, de couteaux et de ciseaux.

Détermine la quantité et le type d’isolant nécessaire, ainsi que les méthodes d’installation, en fonction de facteurs tels que l’emplacement, la forme de la surface et l’utilisation de l’équipement.

Il réfléchit aux avantages et aux inconvénients des différentes options pour résoudre un problème de température dans la pièce.

Toujours à l’écoute des autres, il travaille en collaboration avec tous les autres techniciens sur un chantier.

 

Que faut-il pour devenir calorifugeur ?

 

Il n’y a pas encore un diplôme spécifique pour travailler en tant que calorifugeur en France, mais il est très conseillé d’avoir un diplôme technique, surtout dans la chaudronnerie ou encore dans la métallerie. Avec un CAP, un Bac ou encore un BTS en maintenance ou dans d’autres domaines techniques, vous pouvez vous faire former pour devenir un calorifugeur professionnel.

Ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas un diplôme technique. De base, il vous suffit simplement d’avoir quelques compétences de base, et votre employeur pourra s’occuper de votre formation en interne.

Avec quelques années d’expérience dans la pratique du métier, vous pouvez évoluer vers un poste de chef d’équipe sur un chantier industriel ou de construction par exemple, ou encore évoluer en tant que Tôlier-traceur.

 

Quelques compétences de base d’un calorifugeur

 

  • Un calorifugeur doit pouvoir travailler en équipe et être à l’écoute des autres ;
  • Il doit avoir une bonne condition physique et morale ;
  • Il doit avoir l’art de comprendre et d’utiliser des outils mécaniques manuelles ;
  • Il doit avoir des connaissances de base du dessin technique ;
  • Il doit savoir analyser les risques liés à une intervention, et prendre rapidement les décisions ;
  • Il doit avoir de très bonnes aptitudes manuelles, et pouvoir facilement utiliser plusieurs outils ;
  • Il doit être capable de comprendre comment fonctionnent les phénomènes thermiques ;

 

Le salaire d’un calorifugeur débutant est généralement dans les environs de 1800€ brut par mois.

 

Le métier de calorifugeur en vidéo

 

Spread the love

Laisser un commentaire