patchwork

Le patchwork, un élément de décoration tendance

Le patchwork

 

Le patchwork est une technique de couture permettant d’allier sur un même espace différents morceaux de tissus. Ces derniers sont de formes, de couleurs et de tailles variées. Le but est d’associer des morceaux hétéroclites sur un seul ouvrage.

La technique du patchwork est utilisée pour confectionner des broderies décoratives, du linge de lit (dessus de lit), des nappes… Elle est très courante dans des pays tels que l’Inde, le Pakistan, le Japon mais aussi la Grande-Bretagne et les Etats-Unis.

Le but initial du patchwork est de pouvoir récupérer et utiliser tous les fragments de tissus restants des divers ouvrages et d’éviter ainsi le gâchis. Puis au cours du temps, le patchwork est devenu très à la mode car il donne un aspect chaleureux et cosy à la pièce qu’il décore.

 

décoration tendance

Il existe deux sortes de patchwork : le patchwork « piécé » et le patchwork « appliqué » . Le patchwork est dit « piécé » quand les fragments de tissus sont cousus entre eux. Et le patchwork est dit « appliqué » quand ces derniers sont superposés.

La technique du patchwork est utilisée pour exécuter quantité d’ouvrages: des rideaux, des tapis, du linge de lit, des panneaux muraux en guise de décoration, ou même des habits.

 

Il y en a pour tous les goûts et toutes les pièces

La technique du patchwork requiert le respect de plusieurs phases successives. Tout d’abord, les différents morceaux choisis pour sa confection doivent être découpés et ajustés aux dimensions choisies, pour obtenir la pièce imaginée. La deuxième phase consiste en la couture des morceaux entre eux. Ensuite, on doit procéder au « matelassage ». Cette dernière étape consiste en l’assemblage et la couture de l’ensemble du patchwork avec une doublure et une couche de molleton. La couche de molleton sera intégrée au centre, entre le patchwork et la doublure.

Le patchwork est tout un art. Aujourd’hui, des ateliers sont proposés pour apprendre cette technique.

Certains types de patchwork portent même un nom. Il s’agit en général des plus connus. En effet, le patchwork « séminole » requiert des morceaux de découpe très spécifiques : leur découpe doit être faite à 45° ou à 60°. Ces éléments sont assemblés en parallèle, avec différents tissus, respectant le principe du patchwork. L’habit d’Arlequin en est un parfait exemple.

patchwork Arlequin

 

Autre type de patchwork : le modèle « crazy ». Celui-ci recourt à des formes irrégulières et à la technique de la broderie pour assembler les différents éléments. Le patchwork « sampler » fait appel, quant à lui, à des morceaux de tissus complètement différents les uns des autres.

Les matières du patchwork sont variées : vinyle, doublure polyester ou coton, soie… Les tissus à assembler peuvent être fins ou épais, à sa convenance. Pour la confection d’un patchwork destiné à une chambre d’enfants, on pourra faire appel à des dessins plus ludiques tels que des éléphants, des girafes…

 

 

 

Spread the love

Laisser un commentaire