Les vérandas

Les vérandas : Le guide complet

Les vérandas

Une véranda est une manière très intéressante d’agrandir la surface habitable de sa maison. Celle-ci offre de nombreuses possibilités, tant concernant les matériaux utilisés pour sa construction ou sa rénovation, que pour sa décoration ou sa destination, entre autres. Il existe plusieurs types de vérandas : la véranda en bois, en aluminium, en acier ou fer forgé, ou encore en PVC.

Les matériaux

Chaque matériau a des caractéristiques propres et présente des avantages spécifiques, en matière d’isolation, d’étanchéité, de palette de couleurs possibles, d’entretien etc. Par exemple, une véranda en bois est plus onéreuse mais elle fournit une très bonne isolation thermique et phonique.

En règle générale, voici les principaux matériaux utilisés pour la construction de vérandas :

  • Vérandas en PVC
  • Vérandas en acier ou fer forgé
  • Vérandas en aluminium
  • Vérandas en bois

 

Les styles

Il faut aussi se décider quant à son style de véranda :

1 : Les véranda ancienne

Le particulier qui souhaite installer une véranda dans son habitation peut opter pour un style de véranda à l’ancienne, selon ses goûts personnels et le budget mis à sa disposition. La véranda à l’ancienne est une bonne option lorsqu’on veut garder l’aspect traditionnel de son habitation, en faisant un espace convivial et très chaleureux.

Les matériaux

Un style de véranda à l’ancienne donne un aspect très élégant à la maison. Différents matériaux peuvent être utilisés pour ce type de véranda : l’aluminium, le PVC, le bois, l’acier ou le fer forgé.

L’aluminium crée un effet plutôt design, le PVC peut donner un style assez moderne, le bois donne un aspect très élégant et chaleureux à une véranda, tandis que l’acier et le fer forgé sont des matériaux très nobles, voire luxueux.

On peut aménager sa véranda à l’ancienne de différentes manières : avec des tomettes en tant que revêtement de sol et du papier peint ou du bois en tant que revêtement de mur. Le toit d’une véranda à l’ancienne peut être en ardoise, ou encore en tuiles, à la convenance et selon les moyens du particulier.

L’utilisation

De manière générale, une véranda est utilisée soit en tant que véranda dite « chaude » ou « froide ». Une véranda chaude convient à toutes les saisons et est exploitable toute l’année. Il peut s’agir d’une extension du salon ou de la cuisine par exemple. Une véranda froide est uniquement exploitable pendant les saisons ensoleillées.

Coût moyen d’une véranda à l’ancienne

On peut trouver une véranda à l’ancienne dans un magasin de bricolage, ou se rendre directement chez un fabricant ou une entreprise spécialisée dans les vérandas, voire même chez un vérandaliste. Un style de véranda à l’ancienne coûte, en moyenne, entre 25 000 et 60 000 €, selon le matériau et la gamme choisie.

Pour une véranda à l’ancienne de taille moyenne par exemple, c’est-à-dire une véranda de 15 mètres carré, il faut compter entre 40 000 et 60 000 € pour une véranda en acier ou en fer forgé. Pour une véranda en bois, le prix oscille, en moyenne, entre 20 000 et 50 000 €. Enfin, pour une véranda en aluminium, il faut compter entre 25 000 et 50 000 €.

Le prix d’une véranda à l’ancienne varie aussi selon la taille de la véranda à construire ou à rénover.

2 : Les véranda design

Le particulier qui souhaite installer une véranda dans son habitation peut opter pour un style de véranda design, selon ses goûts personnels et le budget mis à sa disposition. La véranda design est souvent en aluminium, matériau qui nécessite très peu d’entretien et crée un espace convivial, très confortable.

Pourquoi une véranda design en aluminium?

De manière générale, le matériau aluminium est très propice à un style de véranda design. Une véranda design en aluminium convient à toutes les formes de vérandas et il existe un nombre assez intéressant de couleurs possibles pour sa personnalisation.

De plus, ce type de véranda ne nécessite pas beaucoup d’entretien et l’aluminium ne rouille pas. Pour l’entretien d’une véranda en aluminium, une éponge humide avec un savon au PH neutre ou un produit adapté suffisent.

Sur le plan d’éventuelles réparations, une véranda en aluminium est confectionnée de telle manière à ce qu’il est possible de ne changer qu’une seule pièce.

On peut aménager sa véranda design à sa convenance : avec des tomettes en tant que revêtement de sol et du papier peint en tant que revêtement de mur par exemple. Le toit d’une véranda à l’ancienne peut être en ardoise, ou encore en tuiles, selon les goûts et les moyens du particulier.

L’utilisation

Une véranda est utilisée soit en tant que véranda « chaude », soit en tant que véranda « froide », au choix du particulier.

Une véranda chaude est une véranda qui convient à toutes les saisons et qui est donc exploitable toute l’année. Il peut s’agir d’une extension du salon ou de la cuisine par exemple.

Une véranda froide désigne une véranda plutôt exploitable pendant les saisons ensoleillées seulement, telles que le printemps et l’été. Hormis ces périodes déterminées, elles ne seront pas vraiment utilisables de par le froid.

Coût moyen d’une véranda désign

On peut trouver un style de véranda design dans un magasin de bricolage, ou se rendre directement chez un fabricant ou une entreprise spécialisée dans les vérandas, voire même chez un vérandaliste, à sa convenance et selon ses moyens.

Une véranda design en aluminium coûte, en moyenne, entre 20 000 et 50 000 €, selon la gamme choisie. Le prix de ce type de véranda varie aussi selon la taille de la véranda à construire ou à rénover.

3 : Les vérandas contemporaines ou modernes

Le particulier qui souhaite installer une véranda dans son habitation peut opter pour une véranda contemporaine ou moderne, selon ses goûts personnels et le budget mis à sa disposition. La véranda contemporaine ou moderne constitue un espace convivial particulièrement esthétique, très design.

Les caractéristiques d’une véranda contemporaine

Différents matériaux peuvent être utilisés pour un style de véranda contemporaine ou moderne : l’aluminium, le PVC, le bois, l’acier ou le fer forgé. L’aluminium crée un effet plutôt design voir contemporain, le PVC donne un style moderne et constitue un matériau étanche, le bois donne un style plus traditionnel et noble, tandis que l’acier et le fer forgé sont des matériaux très élégants possédant une palette de couleurs très intéressante.

On peut aménager sa véranda contemporaine ou moderne de différentes manières : avec du parquet ou encore du béton ciré, en tant que revêtement de sol, voire en tant que revêtement de mur.

Le toit d’une véranda au style contemporain ou moderne peut être en verre ou en panneaux de polycarbonate. La pose de stores peut aussi compléter cet aspect moderne.

Une véranda est utilisée soit en tant que véranda dite « chaude » ou « froide ». Une véranda chaude est exploitable toute l’année, en toute saison. Une véranda froide n’est exploitable que pendant les saisons ensoleillées.

Coût moyen d’une véranda contemporaine

On peut trouver une véranda contemporaine dans un magasin de bricolage, ou se rendre directement chez un fabricant ou une entreprise spécialisée dans les vérandas, voire même chez un vérandaliste, à sa convenance et selon ses moyens.

Une véranda moderne coûte, en moyenne, entre 15 000 et 60 000 €, selon le matériau et la gamme choisis. S’il s’agit d’une véranda contemporaine ou moderne en PVC, le prix est compris entre 15 000 et 30 000 €. S’il s’agit d’un style de véranda contemporaine ou moderne en aluminium, il faut compter entre 25 000 et 50 000 €. Pour une véranda contemporaine ou moderne en bois, le prix oscille, en moyenne, entre 20 000 et 50 000 €. Enfin, pour une véranda contemporaine en acier ou en fer forgé, il faut compter entre 35 000 et 60 000 € à peu près.

Le prix de ce style de véranda varie aussi selon la taille de la véranda à construire ou à rénover.

4 : Les véranda classique ou standard

Le particulier qui souhaite installer une véranda dans son habitation peut opter pour une véranda classique, selon ses goûts personnels et le budget mis à sa disposition. La véranda classique, généralement vendue sous forme de kit est très prisée au sein des maisons françaises pour sa facilité d’installation et son coût abordable.

Caractéristiques de la véranda classique

Le style de véranda classique ou standard est celui qui rencontre le plus de succès parmi les ventes de vérandas présentées sous forme de kit. Généralement, ce style de véranda est équipé d’une toiture en pente.

Un style de véranda classique est souvent en PVC ou en aluminium. Une telle véranda en aluminium convient à toutes les formes de vérandas. L’aluminium permet un dégradé de couleurs intéressant.

Entretien de la véranda

Ce type de véranda ne nécessite pas beaucoup d’entretien car l’aluminium ne rouille pas. Pour l’entretien d’une véranda classique en aluminium, une éponge humide avec un savon ou un produit au PH neutre suffisent.

Sur le plan d’éventuelles réparations, une véranda en aluminium est confectionnée de telle manière à ce qu’il est possible de ne changer qu’une seule pièce. Celle-ci est très robuste sur le long terme.

Le matériau PVC fournit une bonne isolation. Et l’entretien d’une véranda classique en PVC est simple, il n’y a pas de mode d’entretien spécifique.

Une véranda est utilisée en tant que véranda dite « chaude » ou « froide ». Une véranda chaude est exploitable toute l’année, quelles que soient les saisons. Une véranda froide est uniquement exploitable pendant les saisons ensoleillées, telles que le printemps et l’été. Hormis ces périodes déterminées, elles ne seront pas vraiment utilisables à cause du froid.

Coût moyen d’une véranda classique

On peut trouver un style de véranda classique ou standard délivrée en kit dans un magasin de bricolage. Le particulier peut aussi préférer se rendre directement chez un fabricant ou une entreprise spécialisée dans les vérandas, voire même chez un vérandaliste.

Une véranda standard est aussi très intéressante car son prix est abordable. Une véranda en PVC coûte moins cher qu’une véranda en aluminium. Un style de véranda standard coûte, en moyenne, entre 20 000 et 40 000 €, selon le matériau, la gamme et la taille de la véranda à construire ou à rénover.

S’il s’agit d’une véranda en kit ou si le particulier possède certaines connaissances en la matière, ce dernier peut choisir de la construire lui-même. Mais il vaut mieux passer par un professionnel car cela permet au particulier de bénéficier d’un taux de TVA réduit. Il faut ajouter le prix de travaux de maçonnerie selon les cas et celui de l’installation de la véranda. Si on prend en compte ces éléments, le prix peut augmenter de 30 % à peu près.

5 : Les véranda de luxe

Le particulier qui souhaite installer une véranda dans son habitation peut opter pour un style de véranda de luxe, selon ses goûts personnels et le budget mis à sa disposition. La véranda de luxe est un espace convivial, chaleureux et très confortable qui possède, en général, des équipement spécifiques.

La véranda de luxe, une véranda « chaude »

De manière générale, une véranda est utilisée soit en tant que véranda dite « chaude » ou « froide », au choix du particulier. Une véranda chaude convient à toutes les saisons et est exploitable toute l’année. Il peut s’agir d’une extension du salon ou de la cuisine par exemple. Une véranda froide est plutôt exploitable pendant les seules saisons ensoleillées, telles que le printemps et l’été.

Une véranda de luxe est souvent équipée d’un SPA, pour un moment de relaxation seul ou en famille.

Une véranda SPA est particulièrement intéressante car elle présente de nombreux avantages. En effet, s’ajoute à l’eau chauffée la lumière naturelle extérieure et la vue du soleil, de la lune ou du ciel. On profite ainsi de tout le confort dont on dispose chez soi, avec les avantages d’une vue imprenable sur l’extérieur.

Pour avoir un style de véranda de luxe SPA, il faut vérifier que son installation est possible et faire les travaux en conséquence. Une véranda SPA nécessite une alimentation et une évacuation en eau. La ventilation est aussi un aspect à ne pas négliger car la présence d’un SPA amène de l’humidité. Enfin, la véranda SPA doit être équipée d’un chauffage performant pour une atmosphère adéquate.

Coût moyen d’une véranda de luxe

Pour assortir sa maison d’une véranda de luxe, le particulier peut se rendre directement chez un fabricant ou une entreprise spécialisée dans les vérandas, voire même chez un vérandaliste, à sa convenance et selon ses moyens.

On peut doter sa maison de ce type de véranda à partir de 60 000 €. Le prix augmentera selon de nombreux facteurs : les matériaux utilisés, les équipements ou gadgets de luxe demandés, la superficie de la véranda, etc.

Pour une rénovation ou une construction de véranda, il vaut mieux passer par un professionnel car le particulier pourra bénéficier d’une TVA à taux réduit.

Pour un style de véranda de luxe, on peut même décider de faire construire sa propre véranda sur mesure, pour qu’elle corresponde parfaitement aux besoins et aux demandes spécifiques du particulier. Il faut ensuite ajouter le prix de travaux de maçonnerie ou autre, selon les cas, et celui de l’installation de la véranda. Si on prend en compte ces éléments, le prix peut augmenter de 30 % à peu près.

 

construire une véranda

 

La décoration

En matière de décoration de véranda, le choix des stores, des rideaux, de l’ameublement et du revêtement de sol ont leur importance.

Une véranda peut être destinée à la création d’une pièce entière.

En effet, une véranda peut être destinée à l’installation d’une piscine, d’une cuisine d’été, d’une entrée, d’un bureau ou d’un salon, selon les besoins du particulier.

 

décoration vérandas

Les installations complémentaires

De plus, la véranda peut être dotée de nombreux éléments :

 

1 : Véranda à toit ouvrant

La véranda ouverte ou avec toit ouvrant est un style de véranda très original du fait de son ouverture vers l’extérieur. Elle permet de bénéficier au maximum de la luminosité et de l’ambiance extérieure en ayant accès à tout le confort de son intérieur.

Les caractéristiques de la véranda avec ouverte ou toit ouvrant

Le particulier peut opter pour un style de véranda ouverte ou toit ouvrant. Il peut aussi opter pour une véranda bioclimatique et à basse consommation ou un puits de lumière. Il existe aussi la possibilité de construire une pergola ou de faire de sa véranda, une véranda photovoltaïque.

Un style de véranda ouverte ou toit ouvrant est un choix très intéressant car il permet de laisser passer la lumière par le toit même et est particulièrement esthétique. Les habitants pourront donc bénéficier de tous les avantages de l’intérieur de la maison, en ayant l’impression d’être vraiment en extérieur.

Pour un style de véranda avec toit ouvrant, il faut porter une certaine attention à l’isolation thermique de la véranda car son ouverture sur l’extérieur est plus importante que pour une véranda classique. En effet, une véranda classique a des pans transparents sur les côtés mais pas forcément au plafond ou sur le toit.

 

2 : Véranda bioclimatique à basse consommation

Une véranda bioclimatique et à basse consommation présente une très bonne alternative si l’on souhaite faire le choix du respect de l’environnement et du développement durable. La véranda bioclimatique et à basse consommation possède de nombreux avantages autant sur le plan technique que sur le plan esthétique.

Le respect de l’environnement, une préoccupation actuelle

Si on tient à respecter l’environnement et à encourager le développement durable, on peut opter pour une véranda bioclimatique et à basse consommation.

D’autres choix sont aussi possibles : un style de véranda avec ouverte ou toit ouvrant, un puis de lumière… On peut aussi décider de construire une pergola ou encore, faire de sa véranda une véranda photovoltaïque.

Une véranda bioclimatique à basse consommation est un choix écologique très moderne.

Le bioclimatisme, définition

Le bioclimatisme désigne le fait de prendre en compte les différents éléments inhérents à l’espace et au climat de l’emplacement géographique de la véranda envisagée lors de sa conception.

Le but est de permettre aux habitants de la maison de profiter de leur véranda tout au long de l’année, et ce en évitant au maximum d’avoir recours à des éléments polluants.

Pour une véranda bioclimatique à basse consommation, il faut porter une certaine attention à l’isolation thermique de la véranda afin d’éviter les déperditions énergétiques. Cela permettra, par la même occasion, de diminuer le montant de ses factures d’électricité pour le chauffage.

 

3 : Véranda à puits de lumière

La véranda avec puits de lumière, tout comme la véranda ouverte ou avec toit ouvrant, permet de bénéficier au maximum de la luminosité en ayant accès à tout le confort de son intérieur.

Les avantages d’une véranda avec puits de lumière

Le particulier peut opter pour une véranda avec puits de lumière, selon ses goûts et ses moyens. Une véranda avec puits de lumière permet de laisser passer la lumière par le toit, éclairant ainsi la véranda de manière naturelle.

Les habitants pourront donc bénéficier de tous les avantages de l’intérieur de la maison, en bénéficiant de la luminosité extérieure.

La nécessité d’une bonne isolation

Pour une véranda dotée d’un puits de lumière, il faut porter une certaine attention à l’isolation thermique car l’ouverture de ses parois sur l’extérieur est plus importante que pour une véranda classique, mais plus réduite que pour un style de véranda avec ouverte ou toit ouvrant.

Une véranda avec puits de lumière apporte une luminosité intéressante et en termes d’isolation, elle est plus facile et moins chère à isoler qu’un style de véranda avec ouverte ou toit ouvrant. En effet, l’espace consacré au puits de lumière est, tout simplement, plus restreint.

4 : Véranda avec pergola

Un particulier peut décider de faire construire une pergola au sein de son habitation lors de l’installation de sa véranda. Cette option est assez intéressante car une pergola est à la fois très esthétique et permet d’envisager de nombreuses possibilités.

Les avantages d’une pergola

La pergola d’une véranda peut être posée de différentes manières : la pergola peut être murale ou sous forme d’une marquise.

La construction d’une pergola permet de faire grimper des plantes le long de sa véranda.

Une pergola murale est fixe à l’un des murs de la véranda, tandis qu’une pergola marquise consiste en un auvent posé sur le toit de la véranda.

Les matériaux utilisables

On peut faire construire une pergola avec différents matériaux : le bois pour une allure noble et chaleureuse, le fer forgé pour un effet moderne et stylé, l’aluminium pour l’assurance d’une bonne isolation thermique, et enfin le PVC pour son prix peu onéreux et son choix de couleur.

 

5 : Véranda photovoltaïque

Une véranda photovoltaïque, tout comme la véranda bioclimatique et à basse consommation est très intéressante si l’on souhaite faire le choix du respect de l’environnement et du développement durable. La véranda photovoltaïque présente de nombreux avantages.

Les avantages d’une véranda photovoltaïque

Le particulier peut décider de faire installer chez lui une véranda photovoltaïque. Tout comme la véranda bioclimatique et à basse consommation, la véranda photovoltaïque prend en compte l’écologie et le développement durable. Elle est assortie de panneaux solaires sur son toit. Elle stocke ainsi l’énergie solaire et s’en sert ensuite afin de chauffer la véranda et la maison.

Une véranda photovoltaïque permet une bonne isolation thermique.

En effet, la véranda est bien chauffée et le particulier peut faire des économies à la fois d’énergie et d’argent. De cette manière, la facture d’électricité destinée au chauffage peut diminuer.

Il existe trois types de panneaux photovoltaïques, au choix : les panneaux photovoltaïques transparents, les panneaux photovoltaïques semi-transparents et les panneaux photovoltaïques opaques. Les panneaux photovoltaïques opaques sont ceux qui rencontrent le plus de succès car ils amassent davantage d’énergie.

La construction des vérandas

Si on décide de construire une véranda, plusieurs éléments sont à connaître. En premier lieu, il est nécessaire d’établir un plan de véranda adapté ou demander à un professionnel de s’en charger.

D’autre part, pour la construction d’une véranda dont la superficie dépasse 20 mètres carré, le particulier est dans l’obligation de demander un permis de construire auprès de sa mairie. Ce permis pourra être délivré dans un délai de 3 mois.

Si la surface de la véranda envisagée est inférieure à 20 mètres carré, le particulier doit faire une déclaration de travaux, délivrée en un mois. Certaines normes de sécurité doivent être respectées lors de la construction d’une véranda.

Pour bénéficier d’un travail optimal, il vaut mieux faire appel à un professionnel installateur de véranda et lui demander un devis. Le particulier peut ainsi bénéficier d’une TVA à taux réduit.

Quel que soit le prix de la véranda, il faudra y ajouter celui des travaux de maçonnerie ou autre type de travaux nécessaires selon les cas, ainsi que celui de l’installation de la véranda. Si on prend en compte ces éléments, le prix peut augmenter de 30 % à peu près.

Le particulier peut tout autant, à sa convenance, préférer construire et poser lui-même sa véranda s’il possède les compétences nécessaires pour effectuer ce genre de travaux.

 

Enfin, il est nécessaire de tenir compte de ses goûts et les moyens mis à disposition pour effectuer les travaux envisagés.

 

Spread the love

Laisser un commentaire