porte

Porte : isolation, protection, esthétisme

Elle signe l’entrée, dessine l’espace en créant des volumes et participe au style de la maison… autant d’arguments qui soulignent le caractère esthétique d’une porte, à l’extérieur comme à l’intérieur.

Côté cour

Si la porte d’entrée personnalise une façade, elle doit pouvoir aussi résister aux intempéries et aux effractions. Plus elle est épaisse (entre 35 et 55 mm) et mieux elle isole du froid mais aussi du bruit et du vent. Une imposte en verre, qu’elle soit transparente, opaque ou sérigraphiée est un élément décoratif qui draine de la lumière dans un hall d’entrée un peu sombre.

Les accessoires de quincaillerie comme les heurtoirs, les boutons, les paumelles… soignent la finition d’une porte. Ils méritent donc toute votre attention.

En toute intimité

A l’intérieur, les portes permettent de recomposer l’espace. Besoin de séparer deux pièces, en préservant les mètres carrés ? C’est la porte coulissante qu’il vous faut. Totalement escamotable (elle disparaît alors dans la cloison) et sans rail au sol (pour ne pas gêner le passage d’une pièce à l’autre), elle offre un vrai gain de place tout en jouant avec les perspectives.
Les baies vitrées isolent sans enfermer la pièce. Attention toutefois à ne pas les installer dans une salle de bains. Même sablées, elles ne préservent guère l’intimité.

L’astuce

Dans tous les cas, choisissez des modèles de portes qui vous permettent de conserver une unité de style dans l’ensemble de la maison.

Spread the love

Laisser un commentaire