sol lino

Revêtement de sol en lino

Le lino est un sol souple. Il en a les avantages, au même titre que les sols en PVC, en fibre végétale et en liège. La différence fondamentale entre le lino et le PVC est que le PVC est chimique alors que le lino est fabriqué à base de produits naturels. Sa fabrication implique peu d’activités polluantes, comparé à la fabrication d’un composant chimiques.
 

Les caractéristiques du sol en lino

 
De nombreux composants peuvent entrer dans la composition du lino. L’huile de lin est l’un d’eux.

La farine de bois se retrouve également dans le lino. Cette farine provient généralement des chutes de menuiserie. C’est donc un produit de recyclage.

Le lino se compose encore de liège, de résines naturelles, de minéraux et de pigments. Ces derniers octroient sa teinte à la matière souple et lui permettent d’être dans différents tons et couleurs.
 

Les sols en lino se déclinent sous différentes formes :

 

  • Il y a d’abord le lino sous forme de rouleau (qui fait, en principe 2 mètres de large)
  • On peut le trouver également en dalles carrées de faible épaisseur (4 mm environ)
  • Ou encore en lames de parquet (il est à ce moment plus épais – 10 mm d’épaisseur)

 

Revêtement de sol en lino
 

Ses avantages et inconvénients

 
Parmi les nombreux avantages du lino, il faut noter sa solidité et sa résistance aux tâches, aux impacts et à l’usure. C’est donc un revêtement que l’on n’hésitera pas à placer dans un endroit passant. Sa résistance ne s’arrête pas là, car il peut même être résistant au feu et aux brûlures de cigarettes.

La durée de vie des sols en lino est d’une cinquantaine d’années en principe.

Le lino a encore d’autres qualités, il est anallergisant, c’est-à-dire qu’il a des qualités antibactériennes et antiseptiques. Il est de plus antistatique. Avec le sol en lino, la poussière ne se promène pas dans l’air. Elle reste accrochée au sol jusqu’à ce que l’aspirateur passe.

Le lino est cependant plus cher que le PVC. Suivant les modèles et les motifs, le prix au mètre carré, sans la pose, peut grimper jusqu’à 60€. Il est à noter que ce prix est largement amorti par les qualités de ce matériau saint, qui exige peut d’entretien et affiche une résistance hors pair.
 

La pose et l’entretien

 

La pose du lino doit se faire sur un sol propre, plat, lisse et dur. Il se place ensuite facilement en étant collé sur le sol.

L’entretien des sols en lino est peu exigeant. Une fois tous les cinq ans, il faut le cirer avec une résine spécialement destinée à cet effet. Sinon, pour l’entretenir, rien de plus facile : on utilisera de l’eau et du savon.

Spread the love

Laisser un commentaire