ventilation de salle de bain

Salle de bain : comment bien ventiler ?

La salle de bain est la pièce la plus humide de la maison. Une bonne ventilation est indispensable pour le bien-être des occupants comme pour le bon entretien des lieux. Un aérateur est la meilleure solution.

Salle de bain : pourquoi ventiler ?

Une salle de bain est une pièce naturellement humide. Après plusieurs douches le matin, la pièce peut vite se transformer en hammam. Toute cette vapeur d’eau, si elle n’est pas évacuée, va se transformer en condensation par l’effet du choc thermique avec les parois donnant sur l’extérieur.

Les murs sont mouillés et le revêtement en pâtit (même le carrelage, dont les joints peuvent s’imprégner progressivement). Une bonne ventilation est donc indispensable pour la bonne tenue des revêtements, mais aussi pour l’entretien des meubles, et le séchage du linge de toilette.

 

 

Les différents modèles de ventilation de salle de bain

Pour bien ventiler la salle de bain, il faut installer un appareil adapté. Les aérateurs existent :

 

– soit en modèle unique, si la salle de bain est la seule pièce concernée par le problème d’humidité,
– soit en modèles multiples, pour les pièces humides uniquement ou pour toutes les pièces du logement.

 

Ventilation : quel choix pour la salle de bain ?

Le choix du modèle d’aérateur dépend de plusieurs critères :

 

– le problème d’aération ne concerne que la salle de bain : choisir un extracteur unique,
– le problème d’aération concerne également d’autres pièces humides du logement : choisir une ventilation mécanique répartie ou une ventilation mécanique contrôlée simple flux,
– il est possible de dissimuler les gaines d’évacuation dans des faux plafonds : choisir une ventilation mécanique contrôlée simple flux,
– il n’est pas possible de dissimuler les gaines d’évacuation : choisir une ventilation mécanique répartie,
– il est possible d’installer un extracteur général dans une pièce technique ou des combles : choisir une ventilation mécanique contrôlée double flux
– il n’y a pas d’emplacement pour dissimuler un extracteur général : choisir une ventilation mécanique répartie.

 

Ventilation salle de bain : le fonctionnement

Quel que soit le système choisi, le principe de fonctionnement est le même : l’air vicié est extrait de la pièce par un caisson, qui le rejette à l’extérieur par une gaine passée dans un trou dans le mur. L’appel d’air provoqué par cette extraction entraîne l’arrivée d’air, en provenance des pièces voisines, elles-mêmes alimentées par arrivées d’air placées au-dessus des fenêtres.

 

Ventilation salle de bain : l’installation

L’installation d’un aérateur unique est relativement simple, mais nécessite l’intervention d’un professionnel. S’agissant d’une pièce humide : il est indispensable de respecter les volumes d’exclusion des appareils électriques dans la pièce.

L’installation des autres systèmes d’aérateurs est beaucoup plus compliquée et doit impérativement être effectuée par un spécialiste.

 

Spread the love

Laisser un commentaire