Télésurveillance, vidéosurveillance

Télésurveillance, vidéosurveillance

Avec la vidéosurveillance vous êtes en sûreté chez vous

Certains malfaiteurs n’hésitent pas à tenter de s’introduire dans des appartements quand ils sont occupés en sonnant simplement à la porte. Pour ne pas tomber dans le panneau, la télésurveillance et vidéosurveillance reste votre meilleure défense.

Évitez d’ouvrir la porte à n’importe qui en vous équipant d’un dispositif de surveillance : viseur optique, chaîne, entrebâilleur ou, si vous avez un jardin auquel on accède par un portail, un système de télésurveillance.

1 . Portier audio-vidéo

La télésurveillance vous permet de voir votre visiteur avant de le laisser entrer en commandant l’ouverture de la porte à distance. Le système télésurveillance est composé : d’un poste extérieur avec la caméra vidéo, microphone, haut-parleur et bouton d’appel ; d’éléments techniques (transformateur, bloc vidéo, centrale audio), d’un poste intérieur avec écran, d’un combiné téléphonique, de boutons de commande de l’audio-vidéo et de la gâche électrique, associée au poste extérieur.

Ce genre de système de télésurveillance comporte une liaison filaire et une alimentation électrique spécifique par transformateur de courant.

2 . Pose d’un viseur optique

Il s’agit d’un tube métallique contenant un viseur panoramique (judas). De longueur réglable, certains modèles s’adaptent à l’épaisseur de toutes les portes.

  • Choisissez un viseur dont la longueur corresponde à l’épaisseur de votre porte. Repérez son emplacement (il se situe à 1,50 m du sol environ et au centre du panneau). Tout dépend du champ de vision que vous voulez surveiller.
  • Commencez le perçage à l’extérieur de la porte et surveillez le débouchement du foret sur l’autre face.
  • Cessez la rotation quand le foret apparaît et reprenez le perçage par l’intérieur de la porte, cela évitera les éclats de bois aux abords du trou.
  • Démontez le viseur optique, qui se sépare en trois pièces.
  • Introduisez le viseur dans le trou par l’extérieur ; introduisez ensuite la douille par l’intérieur en interposant la bague.
  • Vissez ces deux éléments l’un sur l’autre et bloquez l’ensemble à l’aide d’un tournevis glissé dans les crans de serrage de la douille.

3 . Chaîne ou entrebâilleurs

La chaîne ou l’entrebâilleur permet d’ouvrir la porte sans laisser le passage au visiteur. Les entrebâilleur à chaîne (ou à tige) se fixent par simple vissage sur le dormant et le battant.

Attention à la longueur de la chaîne : il ne faut pas qu’une main puisse se glisser à l’intérieur pour la décrocher. Utiliser des vis très longues, qui résistent à une poussée violente. L’entrebâilleur à tige est plus efficace : il est constitué d’une barre à coulisse qui limite l’ouverture, et peut être débloqué uniquement lorsque l’on referme la porte.

Certains entrebâilleurs sont équipés d’un dispositif sonore : un signal d’alarme se déclenche lorsqu’on tente de forcer le passage.

 

Spread the love

Laisser un commentaire